Ne jugez point sur l’apparence

parole-jesus-1

(Cliquer sur l’image pour l’agrandir et l’imprimer)

Évangile selon Saint-Jean, chapitre 7, de 1 à 24 (Traduction du Chanoine Crampon)

Après cela, Jésus parcourut la Galilée, ne voulant pas aller en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir.

Or, la fête des Juifs, celle des Tabernacles, était proche.

Ses frères lui dirent donc: « Partez d’ici, et allez en Judée, afin que vos disciples aussi voient les œuvres que vous faites;

Car personne ne fait une chose en secret, lorsqu’il désire qu’elle paraisse. Si vous faites ces choses, montrez-vous au monde. »

Car ses frères mêmes ne croyaient pas en lui.

Jésus leur dit: « Mon temps n’est pas encore venu; mais votre temps à vous est toujours prêt.

Le monde ne saurait vous haïr; moi, il me hait, parce que je rends de lui ce témoignage, que ses œuvres sont mauvaises.

Montez, vous, à cette fête; pour moi, je n’y vais point, parce que mon temps n’est pas encore venu. »

Après avoir dit cela, il resta en Galilée.

Mais lorsque ses frères furent partis, lui-même monta aussi à la fête, non publiquement, mais en secret.

Les Juifs donc le cherchaient durant la fête, et disaient « Où est-il? »

Et il y avait dans la foule une grande rumeur à son sujet. Les uns disaient « C’est un homme de bien; Non, disaient les autres, il trompe le peuple. »

Cependant personne ne s’exprimait librement sur son compte, par crainte des Juifs.

On était déjà au milieu de la fête, lorsque Jésus monta au temple, et il se mit à enseigner.

Les Juifs étonnés disaient: « Comment connaît-il les Ecritures, lui qui n’a point fréquenté les écoles? »

Jésus leur répondit: « Ma doctrine n’est pas de moi, mais de celui qui m’a envoyé.

Si quelqu’un veut faire la volonté de Dieu, il saura si ma doctrine est de Dieu ou si je parle de moi-même.

Celui qui parle de soi-même, cherche sa propre gloire; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l’a envoyé, est véridique, et il n’y a point en lui d’imposture.

Est-ce que Moïse ne vous a point donné la Loi? Et nul de vous n’accomplit la loi.

Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir? » La foule répondit: « Vous êtes possédé du démon; qui est-ce qui cherche à vous faire mourir? »

Jésus leur dit: « J’ai fait une seule œuvre, et vous voilà tous hors de vous-mêmes?

Moïse vous a donné la circoncision (non qu’elle vienne de Moïse, mais des Patriarches),

Et vous la pratiquez le jour du sabbat. Que si, pour ne pas violer la loi de Moïse, on circoncit le jour du sabbat, comment vous indignez-vous contre moi, parce que, le jour du sabbat, j’ai guéri un homme dans tout son corps?

Ne jugez point sur l’apparence, mais jugez selon la justice. »

______

Ce dernier passage de l’évangile a suscité toute une richesse de questionnements et réflexions. En voici quelques exemples et extraits :

juger-selon-les-apparences(Clique sur les images pour les agrandir,
les sauvegarder et les partager)

Comment ne pas juger selon les apparences dans un monde en perte de sens?  Probablement que seule la conversion est la réponse. Merci à Celui qui montre le Chemin, et à ceux qui Le suivent. Cela donne espoir aux autres.

Violette

 » Montez, vous, à cette fête, pour moi mon temps n’est pas encore venu « .  Ça me dit qu’il m’invite à monter à la fête de ma « Galilée « . Peu importe les questions qu’on me posera, avoir l’assurance  qu’il me suit en secret. Les Juifs le cherchaient et disaient « ou est-il « ?

il-me-suit-en-secret
Moi  je le cherche dans ma démarche de vie, le savoir dans ma joie …facile, mais dans la Judée de mes déceptions, je crie OU ES-TU? Comme  je suis, plus qu’au milieu de la fête, Jésus est patient et continue  à enseigner au cœur  de mon temple……

Mariette     

Pourquoi cette propension naturelle à juger selon les apparences? Pourquoi cette difficulté à voir tout de suite directement le cœur, la vérité, la réalité telle qu’elle est? Seigneur, aide-nous à voir ta présence en chaque personne, chaque être, chaque situation, chaque chose. Aide-nous à ne pas nous arrêter à l’habit, qui ne fait pas le moine. Stp, prête-nous tes lunettes!

Solane

Qui étaient ces frères qui ne croyaient pas en Jésus… sinon ceux-là qui ne sont frères que par le monde extérieur, qui ne se sont pas convertis, qui ne se sont pas retournés de l’intérieur pour ouvrir leur cœur à Sa Vérité… à Son Royaume… lequel sans être de ce monde est au cœur de ce monde.

Lire la suite sur la page de Michaël

«Car ses frères mêmes ne croyaient pas en lui.»
En effet, la plupart du temps je ne crois pas en ma partie divine, en mon intériorité, en ma partie fondamentale. En effet, je ne crois pas en la partie la plus intime de mon être.

Et il y avait dans la foule une grande rumeur à son sujet. Les uns disaient « C’est un homme de bien; Non, disaient les autres, il trompe le peuple. »
En effet, je cherche la plupart du temps à déceler si une personne est «bien» ou non, si une situation semble bonne ou trompeuse.
En effet, le tyran qui en moi-même trompe, a lui-même très peur d’être trompé.

« Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir? »
En effet, la plupart du temps, je fais en moi-même mourir celui qui me sauve.
En effet, celui qui me domine est bien à son aise, et celui qui me sauve est condamné.

Amandine

pauvres-de-coeur
Aujourd’hui encore  nous fixons nos regards sur l’apparence, les origines de la personne et  les études qu’elle a faites pour nous faire une idée de ce que nous devons croire ou pas. Nous cherchons un expert, une école de pensée pour nous dire quoi penser et quoi dire sur les Écritures et ce dans tous les domaines. Mais Jésus nous étonne, Il nous émerveille en disant : Ne jugez point sur l’apparence, mais selon la justice.

Lire la suite sur la page de Karine

Jésus remplit sa mission reçue du Père. Il accomplit les œuvres selon la volonté du Père qui veut établir son Royaume parmi nous. Cependant les chefs des Juifs et les Pharisiens refusent de croire en sa Parole. Jésus leur dit: « Si vous ne croyez pas mes Paroles, croyez à cause de mes œuvres ! »

Lire la suite sur la page d’Alain

Aujourd’hui, la présence de Jésus parmi les siens révèle notre tenace prétention au droit de nous juger les uns les autres. Plus nous sommes proches et plus cette prétention prend de la force. Jésus n’échappe pas à cet aveuglement de la part de ses frères et voisins. Ils n’entendent pas que Sa Parole allume dans le monde un feu qui met l’autorité des puissants en péril. Jésus seul sait qu’il doit œuvrer encore un peu de temps avant de se laisser juger, effacer, mettre en croix par l’esprit du monde. Il n’obéit qu’à son Père. Prenons là une nouvelle leçon de prudence et d’attention à porter lorsque le jugement d’autrui monte en nous devant tout homme qui nous dérange, qui n’est pas conforme à ce que, indûment sans doute, nous idolâtrons.

Lire la suite sur la page de Pierrette

« Ne jugez point sur l’apparence, mais jugez selon la justice. » Cette toute petite phrase retient mon attention, au-delà de tout le dialogue qui vient de se faire entre Jésus et les nombreux incrédules qui déjà se préparent à le faire mourir. Parce que d’une certaine façon, ces quelques mots résument tout le drame qui se signe entre Jésus-Christ, œuvrant à la gloire de Celui qui l’a envoyé, et le monde des hommes qui lui ne cesse de rechercher sa propre gloire, niant par le même fait celle de Dieu.

Lire la suite sur la page de Nénuphar

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s