Je suis la lumière du monde

jesus-lumiere-mondeIllustration inspirée d’une peinture de James Jacques Joseph Tissot

(Clique sur l’image pour l’agrandir et l’imprimer)

Évangile selon Saint-Jean, chapitre 8, de 12 à 20

Jésus leur parla de nouveau, disant : « Moi, je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. »
Les Pharisiens lui dirent alors : « Tu te rends témoignage à toi-même; ton témoignage n’est pas digne de foi. »
Jésus leur répondit: « Quoique je rende témoignage de moi-même, mon témoignage est véridique, parce que je sais d’où je suis venu et où je vais; mais vous, vous ne savez ni d’où je viens ni ou je vais.
Vous, vous jugez selon la chair; moi, je ne juge personne.
Et si je juge, mon jugement est véridique, car je ne suis pas seul;  mais il y a moi, et le Père qui m’a envoyé.
Il est écrit dans votre Loi que le témoignage de deux hommes est digne de foi.
Or, je rends témoignage de moi-même, et le Père qui m’a envoyé rend aussi témoignage de moi. »
Ils lui dirent donc: « Où est ton Père? » Jésus répondit : « Vous ne connaissez ni moi, ni mon Père; si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. »
Jésus prononça ces paroles au lieu dit du Trésor, alors qu’il enseignait dans le temple; et personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n’était pas encore venue.

_____

Voici les extraits des commentaires reçus à propos de ce dernier passage des évangiles.

3-tresor-de-mon-coeur

(Clique sur les images pour les agrandir, les sauvegarder et les partager)

 » Moi je suis la lumière du monde dit Jésus,  celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres » Quelle espérance il a eu à notre égard, à savoir que l’on devait transmettre cette lumière de vie. D’une veilleuse à un lampadaire l’intensité est démesurée, mais ça donne à chacun la joie de répandre la lumière du moment présent. Jésus prononça ces paroles au lieu dit, du Trésor…. étais-ce au trésor de mon cœur qu’il s’adressait ? ….

Mariette

3-merci-lumiere

Oui, c’est vrai, avec le Christ je ne suis pas seule. Il est la Lumière du monde, la Lumière de la Vie, qui est venu pour que je puisse me tourner vers Celui qui donne Vie. Car Lui n’est pas seul mais avec le Père. Merci pour la Lumière, merci pour la Vie.

Violette

3-soif-de-lumiere

« Moi, je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. » Aille, je ne sais tellement pas comment il aurait pu m’être possible de croire ces paroles, si j’étais un pharisien… Et pourtant… Les pharisiens, tout comme nous, 2000 ans plus tard, n’avons-nous pas tous pas une soif profonde de paix, de lumière de la vie ? En cette année de la foi, merci Seigneur de nous donner la grâce de croire que tu es la lumière du monde. Merci de nous donner de te suivre, et d’inviter nos frères et sœurs à marcher avec nous à ta suite, vers la lumière de la vie.

Solane

3-faim-de-lumiere

Si nous n’avons pas encore entendu cette parole : « Que ceux qui ont des oreilles pour entendre, entendent », et si nous ne sommes pas convertis, devenus de vrais croyants et, en conséquence, patients; la moutarde va nous monter au nez. Comment un esprit qui se contente du sens commun peut-il éviter de perdre patience en écoutant l’apparente arrogance des paroles de Jésus ?

Lire la suite sur la page de Pierrette

Nous sommes invités à marcher dans les pas de Jésus pour connaître le Père et notre identité de fille et fils de Dieu. Nous avons une réponse à notre quête identitaire. Qui suis-je? Moi, je suis la lumière du monde.

Lire la suite sur la page de Karine

Avec Jésus, nous avançons dans la lumière. Il nous éclaire par sa présence faite d’amour. Sur la route, il y a des difficultés et des obstacles. Nous pouvons tomber et nous blesser. Mais tant que Jésus est à nos côtés, nous n’avons rien à craindre.

Lire la suite sur la page d’Alain

Dans ce passage, Jésus affirme de nouveau qu’il ne juge personne… « Vous, vous jugez selon la chair; moi, je ne juge personne. » …mais tout de suite après, il ajoute : « Et si je juge, mon jugement est véridique, car je ne suis pas seul;  mais il y a moi, et le Père qui m’a envoyé. » Il juge ou il ne juge pas? Pourquoi cette contradiction apparente…sinon pour insister sur le fait, notamment, qu’il y a jugement et jugement. Il y a le jugement du monde, et en ce sens Jésus ne juge personne… et il y a le jugement de Dieu – Amour remis entre les mains du Fils.

Lire la suite sur la page de Michaël

Quel être humain peut-il dire de lui-même « Moi, je suis la lumière du monde »? Tout le monde peut croire en ses capacités d’éclairer temporairement son prochain lors d’un  passage particulièrement obscur. Mais qui peut dire : « Moi, je suis la lumière du monde »? Le fou? L’insensé? Ou la grenouille gonflée de suffisance et de prétention, et qui essaye d’égaler l’astre du jour?

Lire la suite sur la page de Nénuphar

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s