Croyez en la lumière

christ-lumiere

Illustration inspirée d’une icône

(Clique sur l’image pour l’agrandir et l’imprimer)

Évangile selon Saint-Jean, chapitre 12, de 34 à 43

La foule lui répondit : « Nous avons appris par la Loi que le Christ demeure éternellement.  Alors comment peux-tu dire : ‘Il faut que le Fils de l’homme soit élevé’? Qui est le Fils de l’homme? »
Jésus leur dit : « La lumière n’est plus que pour un temps au milieu de vous. Marchez, pendant que vous avez la lumière, de peur que les ténèbres ne vous saisissent : celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va.
Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous soyez des enfants de lumière. » Jésus dit ces choses, puis s’en allant, il se déroba à leurs yeux.
Quoiqu’il eût fait tant de miracles en leur présence, ils ne croyaient point en lui,
afin que s’accomplît la parole du prophète Isaïe, disant : « Seigneur, qui a cru à notre parole? Et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé? »
Ils ne pouvaient donc croire, parce qu’Isaïe a dit encore :
« Il a aveuglé leurs yeux et il a endurci leur cœur, de peur qu’ils ne voient des yeux, qu’ils ne comprennent du cœur, qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. »
Isaïe dit ces choses, lorsqu’il vit la gloire du Seigneur et qu’il parla de lui.
Beaucoup, toutefois, même parmi les membres du Sanhédrin, crurent en lui; mais à cause des Pharisiens, ils ne le confessaient pas, de peur d’être chassés de la synagogue.
Car ils aimèrent la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu.

_____

Voici quelques extraits de commentaires reçus à propos de ce dernier passage des évangiles :

 » Afin que vous soyez des enfants de lumière  »
Il est drôle ce Jésus, il me dit d’être dans la lumière puis il se retire à mes yeux. Serais-ce que l’ombrage que je dégage me cache de toi, est-ce que je mets ta parole en doute, manquerais-je d’audace, mes yeux sont-ils à demi ouverts devant la réalité de ton amour, sinon dans les ténèbres? Seigneur tends-moi ton bras et viens me révéler ta présence, toi seul peu combler mes soifs de lumière, pour ta plus grande Gloire….

Mariette

Oh mon Dieu!
Sommes-nous aveuglés par cette vaine gloire des hommes… au point de ne plus voir Ta Lumière?
Vais-je longtemps choisir ma propre gloire devant la Tienne?
Croyons-nous vraiment être perdants… en échangeant notre amour propre contre Ton Amour Transfigurateur?
Combien de temps vais-je encore fermer mon cœur de peur que Tu ne me guérisses?

Michaël

Quelle invitation: « croyez en la lumière, afin que vous soyez des enfants de lumière » !
En cette période de grande obscurité: pas seulement novembre, mais cette période qui nous assaille, et où pour tant de gens, il est si facile de tomber en pleine noirceur! En cette époque de chasse aux sorcières où toute spiritualité est évacuée, accusée et où tous les repaires qui donnaient le sens profond sont perdus. L’histoire n’a jamais vu tant de dépressions, de peurs, d’isolement, d’indifférence, et tant de misère, de guerres, d’injustices: de noirceur! Notre monde malade a tant besoin de lumière, de retrouver son sens, de te retrouver, Seigneur! Merci de nous inviter, encore aujourd’hui, à devenir enfant de Lumière! Merci de me donner la foi! Nous avons tant besoin de ta lumière, encore et encore!

Solane

En effet, tant que la lumière intérieure est absente je ne sais quoi faire des jours qui me sont donnés. Tout se révèle ténèbres. Je suis condamnée à me précipiter à droite et à gauche vers ce qui brille de loin et n’est plus que ténèbres une fois atteint. Mais la lumière du Christ est celle qui éclaire le chemin pas à pas, jour après jour, vers la sortie des ténèbres, elle ne peut décevoir et ce qui a été éclairé demeure éclairé. Combien pourtant il nous est difficile de nous laisser combler par l’aujourd’hui, sans crainte ou curiosité du lointain et de la suite des lendemains, malgré les miracles de ce jour !

Lire la suite sur la page de Pierrette

Jésus est la lumière du monde. En Lui point de ténèbres. Croire en la lumière, c’est croire en l’Amour, c’est croire en Dieu le Père qui nous a créés, en Dieu, le Fils, qui a pardonné nos manquements à l’amour et nous a sauvés de la mort spirituelle, c’est croire en l’Esprit-Saint qui éclaire nos pas sur nos chemins ténébreux. Dieu est Amour et celui ou celle qui croit et marche avec son Fils, Jésus, demeure dans Son amour et devient un enfant de lumière.

Lire la suite sur la page de Karine

« Jésus dit ces choses, puis s’en allant, il se déroba à leurs yeux. » Pourquoi? J’ose deviner que dans ce jeu de cache-cache, tu cherches à ce que je me mette en quête de ta présence. Car, sans marcher à ta recherche, comment parcourir en sens inverse le chemin par lequel nous nous sommes éloignés de Dieu? Étant encore plus profondément enfouis dans les ténèbres que le fils prodigue, tu jalonnes le chemin de retour au moyen de tes « présences absences », à la façon du petit Poucet qui sema des pierres pour indiquer la direction à suivre.

Lire la suite sur la page de Nénuphar

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s