Se faire témoin

Chacun est profondément invité à se faire témoin de la parole.

« Participez! Le seul petit effort d’approfondir ce qui a été entendu d’un passage de l’Évangile en écrivant quelques mots en vaut la peine! Des dimensions insoupçonnées surgissent de façon inattendue. Ce processus fait littéralement fleurir la Parole en nos cœurs, celle-ci prend un nouveau sens. »

(témoignage d’un participant)

Nous sommes toutes et tous appelés, chacun à notre façon, peu importe notre niveau d’expression, à témoigner du chemin que la parole accomplit nous.

Depuis le début de l’aventure de À l’écoute des Évangiles, des personnes de divers horizons et milieux de vie ont participé en envoyant leurs commentaires et témoignages. Les messages que nous avons reçus laissent deviner une variété d’âges et de cheminements. Certains ont manifestement développé une maturité spirituelle, d’autres sont en début de parcours et cherchent à en apprendre plus sur les Évangiles, d’autres ressentent un appel sans avoir été baptisés ni confirmés. Certains ont déjà publié et manipulent la plume avec aisance, d’autres cherchent leurs mots et envoient leurs quelques lignes à partir de leur téléphone mobile.

Les lecteurs proviennent principalement de la France et du Québec, et également de l’ensemble des pays francophones.

 Quelques témoignages de participantes et participants

Toutes et tous témoignent du fait que cette pratique hebdomadaire d’écoute de la parole est effective :

« Merci pour ce magnifique festin qui s’offre pour nourrir le plus profond de nous. Les évangiles sont là depuis toujours, mais ce site me permet de recevoir les « bouchées de lumière » une à la fois, comme un enfant qu’on nourrit à la becquée. »

Mariette Renée 

« Mon Dieu quelle richesse, quelle authenticité : l’Esprit me rejoint, me travaille et m’apaise à travers la méditation des résonances partagées en écho à la Parole.
Il y a de ces commentaires où je ferais un « copier/coller » tant je suis rejointe, travaillée, apaisée et retournée à vivre le cœur en louange.
Merci car je veux me laisser libérer par le regard bienveillant de Jésus dans sa Passion de faire de nous des êtres libres et engagés, fortifiés par son infinie douceur pour aller de l’avant dans « l’être-avec » en toute confiance. »

Marie-Hélène

« Merci de me donner l’opportunité de prendre le temps d’y réfléchir en profondeur. C’est un texte que j’ai lu bien des fois mais c’est la première fois que je le lis avec un regard différent.

A chaque semaine c’est l’inconnu parce que je ne sais jamais qu’est-ce que cette écoute intérieure va susciter en moi. Dieu merci, je suis surprise de voir que l’esprit est bien présent pour me guider dans cet exercice spirituel. C’est aussi une joie de lire les commentaires de chacun, chacune pour compléter ma compréhension du même évangile. »

Karine

« Je suis émerveillé devant cette belle initiative qui rejoint les personnes désireuses de croissance de leur foi et de leur vie spirituelle. Je vous en félicite; l’usage d’un tel média peut aller vers des personnes qui recherchent ou qui se questionnent sur leur foi et la vie chrétienne. »

Alain

« Depuis un an, j’ai trouvé le site:  alecoutedesevangiles.mobi
Sa force est la simplicité d’une lecture personnelle,
la découverte d’une Parole d’où jaillit une Source,
et le désir de la partager.
Puis, dans mon cœur, l’appel à veiller sur cette Parole du Seigneur,
l’entendre à nouveau et y être docile. »

Fernande

La pratique que nous offre À l’Écoute des Évangiles est pour moi une sorte de Lectio Divina, en ce sens qu’elle nous met en communion véritable avec la Parole.

Lorsque j’écoute en profondeur les versets d’Évangile de la semaine, je laisse la Parole s’imprégner et résonner en moi sans chercher à la comprendre avec ma tête, afin de permettre à l’Esprit de venir souffler ce que mon propre petit esprit ne pourrait jamais penser par lui-même. Cela ne veut pas dire que ce que j’entends est nécessairement une lumière pour d’autres, et peu importe parce que ce n’est pas le but. L’essentiel de cette pratique, je crois, c’est que chacun puisse s’ouvrir en lui-même à ce souffle intérieur qui est en soi une bénédiction. Cela demande souvent beaucoup de recueillement avant de percevoir ce souffle tout amour –  souvent ressenti comme une présence intime – qui souffle un sens vivant et toujours présent de la Parole, sauf qu’il n’est pas toujours facile de mettre cette inspiration lumineuse en mots…

Je crois cependant qu’il est important de faire ce travail de mise en lumière par les mots, même si ce n’est pas toujours aisé, parce que c’est à ce moment-là, il me semble, que ce petit souffle s’incarne vraiment en nous.

Je dois avouer que de participer À l’Écoute des Évangiles m’aide à mener cette pratique à terme, semaine après semaine, et ce qui est offert par ce travail… nous est à coup sûr rendu au centuple.

Michaël

N’hésitez pas à nous envoyer d’autres témoignages de ce que l’écoute de la parole accomplit en chacun!

 ainsi-ma-parole

 

Dieu nous en fait la promesse de toutes sortes de façons, l’écoute de sa Parole ne reste pas vaine : …ainsi ma parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce que je veux, sans avoir accompli sa mission (Isaïe 55,10-11),

Pour que sa Parole Lui revienne pleinement en ayant « accompli sa mission », nous sommes inévitablement appelés à en devenir les témoins vivants.

Une des façons de le faire est de témoigner de ce que nous avons entendu. Non pas pour prétendre dire quelque chose qui n’aurait pas encore été déjà dit, mais plutôt en geste d’action de grâce, pour que sa Parole porte fruit, se manifeste à l’intérieur de notre propre expression et nous transforme, comme le souligne un des commentaires que nous avons reçu :

Quand on dit que la Parole fleurit, c’est qu’elle est reçue dans le cœur de quelqu’un qui est à l’écoute. L’ouverture perçoit l’appel et l’invitation. Les personnes qui se mettent en route et s’activent par la suite traduisent dans leur vie des changements d’attitudes et de comportement. Leurs relations avec les autres changent, ils ont plus accueillants et tolérants. Leur vision du monde se modifie. De pessimiste et dépressif qu’ils peuvent être, ils deviennent confiants, positifs, pleins d’espérance. Nul doute qu’ils influencent les membres de la communauté qu’ils rencontrent. Et celle-ci entre lentement dans un processus de transformation. Un travail qui se fait subtilement et dans le silence.

Ovila

Une réflexion au sujet de « Se faire témoin »

  1. Bernatchez

    Citation sujet pardon/:
    Parfois en méditant sur le pardon, je me demande comment il est possible pour un croyant de refuser de pardonner quand nous savons par l’Évangile que le pardon est la clef qui nous ouvrira la porte du Ciel? L’évangile c’est le chemin qui nous donne la clef qui Est  »(le Christ) », ensuite on entre la clef  »(dans la blessure du Coeur du Christ Ressuscité) » pour activer Son Amour Éternel qui ouvrira les portes du Paradis à ses amis(es) .
    « Je pense que le pardon est une très grande aventure qui doit se vivre entre Dieu et l’homme, pour que cette aventure puisse se poursuivre entre tous les hommes. Mais il ne peut y avoir de pardon entre les hommes si cette aventure ne commence pas entre l’homme et Dieu. »

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s