Archives du mot-clé volonté

Celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors

Un nouveau passage des Évangiles à entendre et à commenter

jesus-christ-bras-ouverts-rio-cl

Illustration inspirée de la statue du Christ à Rio de Janeiro

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 6,37-40.

Tous ceux que me donne le Père viendront jusqu’à moi ; et celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors.
Car je suis descendu du ciel pour faire non pas ma volonté, mais la volonté de Celui qui m’a envoyé.
Or, telle est la volonté de Celui qui m’a envoyé : que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour.
Telle est la volonté de mon Père : que celui qui voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible – © AELF, Paris

______

COMMENTAIRES

Pour commencer, un commentaire d’une participante sur cette activité d’écoute des Évangiles,  à « l’école de la Parole » :

J’aime bien cette activité pour l’avoir expérimenté en groupe, de toutes les couches de la société, et vraiment dans ce domaine les plus petits de connaissance sont bien parmi les plus doués. Et des fruits de notre recherche mutuelle, juste de s’être mis à l’école de la Parole, et partagé comme du bon pain, elle se voit multipliée, et encore, elle continue de nous parler encore.

Sylvie

______

Voici les commentaires à propos de la parole de la semaine :

7-quelle-promesse

« Que celui qui voit le Fils ait en lui la vie éternelle »
Quelle promesse! Reconnaître et louer dans l’ici/maintenant, le Fils de la Vie accueilli au cœur des jours, c’est vraiment « entrer en vie », vivre de sa Vie: ce mouvement-là me sauve de mes errances, littéralement.

Marie-Hélène

7-plus-fort-que-la-mort

Jésus est plus fort que la mort, Il est vraiment le Maître du temps. Avec lui je suis certain de voir mes frères et sœurs des temps passés et à venir. Merci Mon Doux Jésus pour cette parole de vie.

Awizoba

Seigneur, je te prie pour tous ceux que nous aimons, pour que tu les donne à ton Fils, afin qu’ils puissent aller à Lui.

Seigneur, je voudrais te prier aussi pour tous nos dirigeants, civils et religieux, de même que pour toute personne n’ayant pas encore fait l’expérience de ton Amour. Fais nous aller à ton Fils Seigneur. Papa!  Donnes-nous à Lui!

Sylvie

Dans la réalité déchirante que nous avons vécue et que nous continuons à vivre, je veux entendre avec un cœur tout neuf tes paroles, Jésus : « La volonté du Père est que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés. »  Aide-moi, Seigneur, à ne jamais oublier qu’au plus profond de toute personne, il y a ta présence, en quête de notre amour.

Alors, au cœur même de la nuit et de la haine, je peux encore croire au jour et au triomphe de l’amour.

Fernande

7-tu-connais-tout-de-moi

 » Que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés   » C’est une grande mission que le Père a donné à son Fils et à chaque jour cette demande se renouvelle dans ma vie, de m’offrir à aider Jésus à récupérer tous les gens de bonne volonté  avec espoir de ne pas être jetée dehors. La Résurrection que tu me propose est la plus belle promesse que la vie m’ait donné .Seigneur tu connais tout de moi, mes faiblesses, mon manque d’énergie pour aller au delà de mes déceptions. Ouvrir  la porte à l’Esprit, tout en  essayant de m’abandonner à l’espace temps, Père que ta volonté soit faite pour que je puisse aller jusqu’a Lui avec confiance et amour et lui dire : voici le peuple immense de ceux qui t’ont cherché…

Mariette  

7-pas-tres-tendance

Car je suis descendu du ciel pour faire non pas ma volonté, mais la volonté de Celui qui m’a envoyé. 
Or, telle est la volonté de Celui qui m’a envoyé : que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour. 

Quand même pas tout à fait dans notre culture, de chercher à faire autre chose que sa propre volonté. Surtout pas très tendance de chercher à faire la volonté de Celui qui nous a créé avec tant d’Amour, et dans un dessein d’Amour si grand, qui tient de la pure folie!

Et pourtant! Si nous percevions comme première mission de notre vie, et cherchions d’abord en tout à faire la volonté de notre créateur, nous permettrions à ce plan d’Amour de prendre vie dans notre monde qui en a tant besoin! … et aussi de s’incarner d’abord dans nos propres vies!!

Stp Seigneur, donne-moi de chercher à chaque instant à accomplir Ta volonté!

Solane

 « … et celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors ». J’entends dans ces quelques mots une confirmation de l’unité fondamentale entre le Fils et le Père, et que, tel que Jésus l’a lui-même affirmé, le Père est en lui, comme il est lui-même dans le Père, n’ayant ensemble qu’une seule volonté. Au travers de cette parole du Fils, c’est aussi l’amour du Père de l’enfant prodigue qui s’exprime. Et c’est ce que Jésus spécifie clairement dans les lignes suivantes, répétant à trois reprises qu’il est venu accomplir la volonté de Celui qui l’a envoyé, volonté du Père aimant qui ne veut qu’aucun de ceux qu’il remet à son fils ne se perdent et qu’ils soient ressuscités au dernier jour.

Quand le Christ dit « celui qui vient à moi », il parle à la fois en son nom propre et au nom du Père, la volonté propre et l’identité personnelle de Jésus s’estompant pour laisser toute la place à la volonté,  à la « personne » et à l’amour infini du Père. Et miracle des miracles, incompréhensible pour la raison, celui qui voit le Fils (de Dieu) voit Celui qui par sa nature et son incommensurable grandeur reste invisible et insaisissable, le Père.

Nénuphar

7-toi-seul-possede-la-cle

Ô mes frères, nous sommes donc tous appelés par le Père. Appelés un à un et donnés à Jésus Christ lorsque que nous sommes aptes à l’écouter, à croire en sa Parole et à « faire tout ce qu’il dit », comme nous le demande Marie.
C’est donc bien Dieu le Père qui nous appelle le premier, Celui dont Saint Paul dit qu’il est  » un seul Dieu et Père de tous, qui règne au-dessus de tous, par tous et en tous. »

Toutefois, Seigneur, lorsque tu dis : Telle est la volonté de mon Père : que celui qui voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour, je vois que j’ignore encore si je te vois et si je crois en Toi alors que je ne fais pas tout ce que tu dis. Comment se peut-il que, croyant fermement que la volonté du Père est telle que tu l’annonces et que tu accomplis Sa volonté,  je demeure faible devant ce qui me tient en esclavage ? Ce que je  crois c’est que Toi seul peut opérer en moi le redressement car Toi seul possède la clé de l’amour et de la mort. C’est pourquoi nous sommes tous donnés à Toi par le Père.

Ta Parole seule me fait espérer l’exubérante fraternité à laquelle j’aspire de tout mon cœur. Pour cette Parole je te rends grâce.

Pierrette

7-parole-de-vie

« Celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors.  Car je suis descendu du ciel pour faire non pas ma volonté, mais la volonté de Celui qui m’a envoyé. Or sa volonté c’est que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés… »

Tout au long de sa mission, Jésus a rencontré les petites gens de la société, les exclus, les étrangers, les malades, les pécheurs, ceux et celles qui ne sont pas considérés par les autorités religieuses. Pour Lui, faire la volonté de son Père c’est de révéler son visage de miséricorde et d’amour. Faire la volonté de son Père c’est de ne perdre aucun de ceux qui se laissent toucher par son message libérateur et qui acceptent dans un acte de foi de faire route avec Lui. Nous, témoins du Christ, les disciples du temps moderne, nous sommes appelés à continuer la mission de Jésus. Quel est le visage de notre Dieu? Allons-nous jeter dehors ou fermer la porte à ceux et celles qui veulent venir rencontrer le Christ et communier à sa table? Que voulons-nous révéler dans nos Églises, nos paroisses et nos milieux de vie? À la suite de Jésus, ne perdons pas ceux et celles que le Père nous envoie? Suivons les traces de Jésus. Il est venu non pas pour les justes mais pour les pécheurs, les exclus de la société.  À l’exemple du Petit Prince,  apprivoisons-les et soyons tous responsables de ceux et celles qui ont été apprivoisé par la Parole de Dieu, par notre rencontre et notre témoignage de vie et d’espérance.  Laissons la porte de notre cœur, de nos Églises grande ouverte pour accueillir les marginaux, les tous petits du royaume afin qu’ils puissent goûter l’amour et la miséricorde de notre Seigneur Jésus, le Christ.

Ô Jésus, prends pitié du pécheur que je suis.
Combien de fois je t’ai repoussé, mis à part,
En érigeant la doctrine de la loi de l’Église.
Ne permets pas que je perde ceux et celles qui me sont envoyés.

Ô Jésus, tu es venu pour appeler les pécheurs, les exclus de notre monde.
Aide-moi à faire la volonté de Ton Père, notre Père
Afin que je puisse révéler Ton visage de miséricorde et d’amour.

Ô Jésus, tu as les Paroles de la vie éternelle,
Fais que je proclame Ton évangile, Ta Parole vivante
Qui libère les cœurs et rassemble tous tes enfants dispersés
Sous la bannière de la paix, la justice et l’amour.

Ô Jésus, accompagne les autorités et les pasteurs de nos Églises.
Envoie ton Esprit de lumière sur chacun d’eux
Afin qu’ils puissent marcher dans Tes pas et aider le peuple de Dieu
À découvrir un Dieu miséricordieux et plein d’amour.

Karine

Le Père nous donne Son Fils par Marie… et si nous recevons nous aussi Son Fils en Marie, il nous donne alors à Son Fils afin que par lui, avec lui et en lui nous ayons la Vie qui ne meurt pas.

Jésus nous dit :

Or, telle est la volonté de Celui qui m’a envoyé : que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour.

Il est clair qu’il ne nous est pas possible de nous donner de nous-même à Jésus… mais le Père peut-Il nous donner au Fils sans notre oui, Lui qui dans Son Amour nous a voulu libre et conscient?

Jésus nous dit encore :

Telle est la volonté de mon Père : que celui qui voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour.

Autrement dit, c’est la volonté du Père qui nous fait rencontrer Son Fils – directement, intérieurement ou par personne interposée – mais c’est à nous de faire l’acte de foi, de lui offrir notre adhésion en confiance et en vérité.

Si par grâce du Oui libre de Marie en l’Esprit Saint, le Père donne Son Fils à toute l’humanité, c’est par grâce de notre petit oui – en ce même Esprit – que nous sommes donnés librement au Fils pour être à part entière enfants de Son Père. Ainsi s’actualise l’Amour… par grâce du Dieu Trinité.

Michaël

______

jesus-christ-bras-ouverts-rio

Dessin à copier, à tracer ou à colorier
(Cliquer pour agrandir et sauvegarder en jpg)

Cliquer ci-dessous pour sauvegarder et imprimer le dessin en fichier pdf :

jesus-christ-bras-ouverts-rio

______

Les publicains et les prostituées vous précèdent…  

publicains-prostituees-precedent-cl

Illustration inspirée d’une œuvre de James Jacques Joseph Tissot (1836-1902)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 21,28-32.

Jésus disait aux chefs des prêtres et aux anciens : « Que pensez-vous de ceci ? Un homme avait deux fils. Il vint trouver le premier et lui dit : ‘Mon enfant, va travailler aujourd’hui à ma vigne’.
Celui-ci répondit : ‘Je ne veux pas. ‘ Mais ensuite, s’étant repenti, il y alla.
Abordant le second, le père lui dit la même chose. Celui-ci répondit : ‘Oui, Seigneur ! ‘ et il n’y alla pas.
Lequel des deux a fait la volonté du père ? » Ils lui répondent : « Le premier ». Jésus leur dit : « Amen, je vous le déclare : les publicains et les prostituées vous précèdent dans le royaume de Dieu.
Car Jean Baptiste est venu à vous, vivant selon la justice, et vous n’avez pas cru à sa parole ; tandis que les publicains et les prostituées y ont cru. Mais vous, même après avoir vu cela, vous ne vous êtes pas repentis pour croire à sa parole.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible – © AELF, Paris

 _______

COMMENTAIRES

2-appel-de-ton-amour

Quelle est la part en moi qui continue à dire : « Oui, Seigneur! » …mais dont le oui reste théorique?

Comme il est facile pour moi de dire en toute sincérité que je Lui donne ma vie et que je veux Lui obéir en tout et pour tout… mais qu’en est-il de la mise en pratique de mon engagement? Que reste-t-il de mon élan lorsque le vrai travail commence?

Seigneur, à l’appel de Ton Amour, je ne peux faire autrement que de te répondre : « Oui, me voilà! » mais je reconnais que je ne peux rien de moi-même, alors je t’en prie, que Ta Force et Ta Grâce vienne habiter ma faiblesse, que mon oui soit un oui constant, confiant, inconditionnel, afin de toujours accomplir Ta Volonté, en pratique et en vérité, quelle que soit Ta Volonté. Amen

Michaël

Comment se fait-il que les collecteurs d’impôt et les prostituées ont cru à la parole de St-Jean Baptiste alors que les chefs des prêtres et es anciens n’y ont pas cru? Peut-être parce que ceux qui se reconnaissent pécheurs croient davantage à la main qui vient secourir que ceux qui se croient justes? Se pourrait-il qu’à la limite, ces derniers ayant l’impression d’être dans le droit chemin et au-dessus de tout, ne voient même pas l’opportunité de cette main tendue? Seigneur, garde-moi humble et à l’abri de toute suffisance!

Nénuphar

Jésus disait  » un homme avait deux fils « , ça me fait penser que les deux fils se confrontent en moi tous les jours. Il y a le  fils du bien et fils du mal. Jésus me dit : « mon enfant, va travailler à ma vigne » et je fais comme si je ne l’avais pas entendu ou que ça ne m’intéresse pas, je trouve plusieurs raisons, mais en y réfléchissant bien je décide d’aller travailler à sa vigne. Parfois je dis oui spontanément mais je n’y vais pas, mille distractions sont au rendez-vous pour ignorer la demande de services qu’il juge bon pour croire à sa parole et me repentir de mes négligences. Parole égale engagement. Donner ma parole, c’est me tenir tout entier devant l’Autre et les autres pour dire tel sera mon chemin, telle sera ma fidélité. Vendre son âme est un genre de prostitution. Père au nom de ton Fils Jésus, viens me soutenir dans mon discernement et ma pauvreté …amen.

Mariette

2-imitation-charite

Comment ne pas se sentir faible, démuni, à la lecture de ce passage de l’évangile de Matthieu. Pécheresse je le suis, chaque jour prise au piège de l’habitude et chaque soir dans la contrition. Toutefois, n’ai je pas aussi, illusionnée, dit oui à l’invitation de notre Père et oublié sitôt après de m’y rendre, « sans voir » que je n’obéissais qu’à l’appel de mes divers appétits. Appétits bien dissimulés sous les acquis culturels et sous les vertus mondaines dénuées de cette « charité »qui seule importe; et à laquelle Saint Paul nous appelle avec clarté. Seule elle lave, guérit, redresse, apaise, car elle n’est pas œuvre d’homme mais don du Saint-Esprit qui, nous l’avons appris, souffle où Il veut, à travers qui Il veut, jusqu’aux confins de tous les mondes.

Seigneur, ne permet pas que l’imitation de la charité passe pour la charité. Délivre-moi de l’aveuglement, de l’hypocrisie, de l’oubli; comme tu nous pardonnes lorsque nous te cherchons obstinément là où tu n’es pas. Tourne-nous tous vers Toi. Tu sais que notre seul désir est de T’appartenir corps et âme. Sans la médiation de Jésus, le Christ, rien ici-bas ne peut être « fait » selon ta volonté.

Pierrette

Au départ, un père et deux fils unis par un lien affectueux qui bouleverse:  « Mon enfant ».

Certes, le désir d’un père est le bonheur de ses fils.  Et le bonheur se découvre dans l’accueil libre d’un amour gratuitement offert.  Alors, avec Mère Teresa, ils pourront dire:  si nous aimons, nous servirons, à la vigne.

Fernande

2-grandeur-de-ton-amour

C’est bon de lire qu’il est toujours temps, Seigneur !

Ça me rappelle les bras grand ouverts, si accueillants et emplis de tendresse du père de l’enfant prodigue !

Merci tellement pour ton Amour inconditionnel et si patient !

Merci de nous donner de Te découvrir, chacun à notre propre rythme, sur notre chemin truffé de Tes Signes, de Tes « clins Dieu », que tu poses à chaque instant, tout au long de notre parcours.

Merci de nous donner jusqu’à notre dernier souffle (et peut-être même au-delà) pour nous aider à reconnaître la grandeur de ton Amour pour nous !

Merci Seigneur de me permettre de reconnaître à quel point œuvrer à Ta vigne est le plus grand et le plus beau des cadeaux, et de m’aider à m’y mettre et à m’y remettre encore et encore chaque jour, avec mes faux pas, mes hésitations, mes peurs et mes blessures.

Solane

2-pere-tres-bon

Jésus nous révèle la bonté de son père, notre père. Un père qui nous laisse totalement libre de décider de travailler avec lui ou pas. Le premier fils a un cœur sincère et libre. Cela ne lui tente pas vraiment de travailler dans la vigne de son père et il le dit très clairement : « Je ne veux pas. » Mais ensuite  il s’est repenti et y alla. C’est un homme debout.  Tandis que le second répondit avec sa tête : « Oui, Seigneur! » et n’y alla pas. Il a peur de décevoir son père et préfère dire « oui », jouer la façade et porter un masque qui cache ses vrais sentiments.  Il n’est pas libre vraiment. Pour faire la volonté du Père il faut avoir un cœur sincère et libre. Libre de se mettre à nu devant Lui tels que nous sommes. Jésus fait référence aux publicains et les prostituées parce qu’ils reconnaissent leur condition de pécheur. Ils ont besoin de Dieu pour se remettre dans le droit chemin. Les publicains et les prostituées ont cru en la Parole parce qu’ils désirent être sauvé par la grâce de Dieu. La Parole est enracinée dans leur cœur et ils croient avec foi qu’ils seront pardonnés et reçu à bras ouverts par le Seigneur. Tandis que les grands prêtres et les anciens n’ont pas cru en la parole de Jean-Baptiste et de Jésus. Ils sont fermés à leur message d’espérance parce qu’ils pensent qu’ils sont déjà dans le droit chemin. Ils se considèrent comme des hommes purs qui connaissent la Loi et détiennent la vérité et le savoir religieux. Ils se croient sauvés à force de rituels même si le cœur ne suit pas.

Le monde a bien changé depuis mais n’avons-nous pas des fois  l’attitude des grands prêtres qui s’enorgueillissent de leur savoir religieux? Quand le monde scientifique et technologique parle plus fort, faisons-nous la sourde oreille à tout ce qui vient du monde spirituel? Sommes-nous ouverts au message de l’Évangile pour le laisser prendre racine en nos cœurs? Y-a-t-il encore de la place dans notre cœur pour écouter la voix du Seigneur?

Jésus nous appelle à travailler dans sa vigne en toute liberté. Allons-nous répondre avec la tête ou le cœur? La tête et le cœur? La tête, le cœur et le corps? Cherchons-nous une preuve probante de son appel?  Hm… ce n’est pas facile… Laissons la Parole prendre racine dans nos cœurs et écoutons Sa voix qui vient du plus profond de  notre cœur. La paix et la joie seront les fruits de notre discernement.

Père très bon,
Tu nous appelles à travailler à ta vigne
Rends nos cœurs disponibles et libres
Pour faire route avec Toi.

Père très bon,
Tu nous as dotés d’intelligence et de connaissance.
Ne permet pas que le savoir religieux, scientifique ou technologique
Nous entraîne à la perte de notre humanité et divinité.

Karine

______

Dessin à copier, à tracer ou à colorier
pour les petits et les plus grands

jesus-avec-chefs-pretres

 (Cliquer pour agrandir et sauvegarder)

En fichier pdf : jesus-avec-chef-pretres